Passionnement Chinchilla

Espace de discussion consacré aux chinchillas
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Partenaires
















Partagez | 
 

 La santé de votre animal passe par une bonne alimentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SFP
Admin
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 53
Localisation : A quelques Km de Montélimar

MessageSujet: La santé de votre animal passe par une bonne alimentation   Mar 13 Sep - 9:07

Commençons par un chiffre inquiétant : 75% des décès de nos chinchillas domestiques sont dus à des problèmes liés à leur alimentation.

Comme les enfants, le chinchilla n'est pas conscient de ce qui est bon pour lui, il est donc primordial que son maître en prenne conscience en ayant une certaine connaissance des erreurs à ne pas commettre.

Il faut, avant tout, à votre animal, UNE ALIMENTATION SAINE ET ÉQUILIBRÉE.


Les mélanges granulés/friandises sont à proscrire, le chinchilla trie ses aliments et mange en priorité les friandises contenues dans ce type de mélange.

Non seulement il va gâcher inévitablement de la nourriture mais il va également cumuler les carences alimentaires. Même si votre chinchilla finit sa gamelle, il est bon de savoir que la quantité de friandise comprise dans ces menus est 10 fois supérieure à la ration journalière conseillée, sans compter les friandises que vous lui donnerez en plus de son repas (baie d’Églantier, raisins sec, etc.).

En ayant ces données vous pouvez vous rendre compte de l'effet néfaste que ce type de mélange peut avoir sur votre chinchilla.

Quelques exemples les plus classiques sont les carences alimentaires (en fer, calcium, oligo-éléments et en vitamines), les dégénérescences du systèm digestif (même si vous ne pouvez le voir à l'œil nu, elles seront bien présentes), les problèmes de pelage (perte de brillance, de densité, etc.), etc. L'alimentation ne peut rendre dense et brillant un chinchilla qui ne possède pas ces qualités, mais elle ne s'exprimeront pas en cas de régime alimentaire inadapté.

De plus, dans certains mélanges dits «spécial chinchilla» il a été aisé de constater que certains composants n'étaient absolument pas adaptés aux chinchillas (le tournesol, les arachides, le miel, parfois même de la viande ou des farines de poisson !).

Pour donner un exemple concret, le tournesol est un décalcifiant osseux qui provoque des cirrhoses chez les rongeurs tels que les octodons.

L'alimentation des chinchillas trouvée dans ces mélanges, souvent trop riche en graisses et hydrates de carbone (sucre), transforme les cellules du foie en cellules graisseuses et provoque des hépatites, des abcès et des cirrhoses. Il est également à noter que la dégénérescence graisseuse du foie est très commune, et ce même sur les petits. En effet l'état du foie des petits est un facteur héréditaire de la mère. Les divers problèmes se développent souvent pendant la gestation.

Avec les conditions rigoureuses de son milieu d'origine, le chinchilla a développé un système digestif très particulier long de 3 mètres au total (remarquable pour sa taille !) il est capable de digérer la cellulose (chose que l'homme n'est pas capable de faire), son estomac est gros comme une noix , il est donc vite rempli.

Vous l'aurez compris, votre chinchilla sera rarement malade si vous lui donnez une alimentation qui se rapproche le plus de son régime alimentaire naturel.


Voici les 4 règles d'or pour un chinchilla en bonne santé


Première règle

La ration journalière pour un chinchilla adulte est de 30 gr de GRANULÉS "SPECIAL CHINCHILLA" soit environ 2 cuillères à soupe.

L'aliment ne doit pas être moisi : il est bon de regarder la date de validité sur le paquet, non pas la date limite de consommation mais la date de péremption des vitamines contenues dans l'alimentation que vous donnez.

Il est également conseillé de regarder la composition du mélange : on doit y trouver au minimum le détail des vitamines, le pourcentage de protéines brutes, de matières grasse, de cendres, de cellulose. Il faut également y trouver la composition des granulés : luzerne, blé etc.

Par précautions bannissez tous ceux qui ne prennent pas la peine de vous informer correctement, cela cache souvent quelque chose de peu orthodoxe.

Deuxième règle

La ration journalière de foin pour un chinchilla adulte est d'une poignée par jour. Il est très important qu'il soit de bonne qualité. La première coupe (vous le
reconnaîtrez grâce à ses grosses tiges) conviendra le mieux. Outre sa fonction nourrissante, il a essentiellement 2 fonctions : il facilite le transit intestinal et permet de limer correctement les molaires de votre animal.

Troisième règle

L'eau doit être fraîche et propre. Celle-ci est un facteur très important dans l'alimentation de votre petite boule de poils. Une eau un peu acide est favorable à la flore intestinale et permet une bonne assimilation de la nourriture ; l'eau tirée directement du robinet ne conviendra donc pas. (Voir le post-it consacré à l'eau)

Quatrième règle (et non la moindre)

Les friandises doivent être données avec PARCIMONIE. Une seule par jour suffit amplement.

En conclusion :
Vous l'aurez compris, votre chinchilla sera rarement malade si vous lui donnez une alimentation qui se rapproche le plus de son régime alimentaire naturel.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chinchillas-moins-chers.com
SFP
Admin
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 53
Localisation : A quelques Km de Montélimar

MessageSujet: Re: La santé de votre animal passe par une bonne alimentation   Sam 25 Fév - 0:41

Selon une étude parus "Pathologies et alimentation chez le chinchilla .." Thèse de Fabien Huet - Ecole vétérinaire de Toulouse a écrit:

Citation :
C'est également un herbivore monogastrique dont le tractus digestif s'accommode très mal des matières fermentescibles. Il est adapté à une alimentation SÈCHE, PAUVRE EN ÉNERGIE et RICHE EN FIBRE telle que les
végétaux xérophiles de son berceau d'origine : estomac de faible capacité, intestin grêle très long, caecum volumineux, le tout associé à un transit très lent.
La digestion est assuré par une flore bactérienne qui, dans ces conditions, s'avère particulièrement sensible aux variations de régime alimentaire ...
Toutefois, il faut retenir qu'il s'agit d'un animal très fragile d'un point de vue disgestif et sensible à toutes les pathologies concernant cet appareil notamment
celle liés aux déséquilibres alimentaires ....

L'alimentation de base est donc constituée de fourrage et de GRANULES SPECIALEMENT conçus pour le chinchilla. Parfaitement adaptés à la digestion du chinchilla, ces granulés apporte en général assez peu d'énergie et de protéines mais sont riches en fibres. De nombreux acides aminés, ainsi que des
vitamines, du groupe B notamment, sont synthétisés de cette façon par la
flore iléo-coeale et récupérés lors de la Caecotrophie. Parallèlement ces granulés sont souvent supplémentés en minéraux ou en vitamines, en particulier vitamines A, E ou C même si pour cette dernière le chinchilla, contrairement au cobaye, l'élabore lui-même....

De plus, les granulés chinchilla sont de dimension idéale pour la préhension. Le plus souvent à base de céréales, de tourteaux et de farine de luzerne .....

Voilà à titre d'information ce que j'ai trouvé sur www.chincare.com .... merci à Sandra pour la traduction
Je suis assez d'accord sur "le sens général" de ce texte, qu'il faut peut-être adapter aux renseignements connus à ce jour ...
Comme par exemple les besoins nutritionnels d'une étude de janvier 2006 ... voir plus bas.

Citation :
En principe, les chinchillas consomment environ une à deux cuillerées à
soupe de granulés par jour, mais cela ne signifie pas que les granulés doivent être rationnés ou limités ! Les chichis ne font pas de surconsommation de leurs denrées de base (granulés, foin et eau filtrée ou distillée), qui doivent être changées régulièrement et propres à la consommation.

Bien qu’il n’existe à ce jour aucune étude des besoins nutritionnels des chinchillas en captivité, nous avons appris de nos connaissances de la nourriture des chinchillas dans leur pays d’origine que les granulés doivent avoir une forte teneur en fibres afin de combler leurs besoins nutritionnels et digestifs (le foin à volonté constituant l’autre nécessité de leur alimentation).
Les fibres doivent donc représenter l’apport nutritionnel le plus important,
au minimum 16%, 18% de préférence ou plus (ces chiffres ont été transmis par deux vétérinaires NAC). Les protéines constituent le second apport nutritionnel le plus important et représentent un pourcentage légèrement inférieur à celui des fibres. La plupart des granulés sont à base de luzerne, mais ceux à base de fléole des prés sont en général plus riches en fibres. La teneur en vitamines et minéraux varie largement d’une marque à l’autre.

Les marques de granulés dont le pourcentage de fibres est inférieur à 16% ne sont pas satisfaisantes.
Les ingrédients d’origine animale ou dérivée ne doivent jamais être présents dans la composition des granulés. Les lapins sont des lagomorphes, et non des rongeurs, par conséquent, les granulés fabriqués spécialement pour eux ou d’autres espèces ne conviennent pas aux chinchillas d’un point de vue nutritionnel. On sait que ces derniers souffrent de maladies de foie et de malnutrition lorsque ce type d’alimentation leur est administrée. Les nourrir quotidiennement avec des mélanges contenant granulés et « friandises » n’est pas conseillé : cela favorise une alimentation pauvre et n’est pas rentable car le
chinchilla triera ses aliments dans le but de se nourrir des morceaux les plus savoureux (ceux-ci n’étant pas nécessairement les plus nutritifs). Toutefois, ces mélanges peuvent être donnés de façon ponctuelle en tant que friandise dans une gamelle à part (voir également la partie sur les friandises)

Les chinchillas mangent et rongent en plaçant l’aliment dans leurs pattes antérieures, se servant de celles-ci quasiment de la même manière que les hommes utilisent leurs mains. Placez toujours la gamelle de nourriture des chinchillas sur les niveaux supérieurs de la cage ou ils sont davantage susceptibles d’être à l’abri des souillures occasionées par les déjections et l’urine.

Lorsque vous souhaitez changer de marque de nourriture, faites-le progressivement, en mélangeant à la nouvelle l’ancienne marque de granulés diminuant petit à petit sa proportion, en étalant ce procédé sur une semaine environ. Un changement en douceur permet au système digestif sensible du chinchilla de s’adapter. Les problèmes intestinaux sont la cause principale de diarrhées. Arrêtez de donner des friandises en cas de changement d’alimentation : vous pourrez les donner de nouveau une fois le processus de changement achevé.

Si l’alimentation du chichi est médiocre, il est absolument nécessaire d’en changer pour une de meilleure qualité et vous devez être attentif à ce que le passage de l’ancienne marque vers la nouvelle réussisse. Le chinchilla se
montrera d’abord réticent ou méfiant face au changement. On prend à tort
cette réaction de rejet de la nouvelle nourriture au profit de l’ancienne pour une démonstration des gouts de l’animal. Il s’agit simplement du fait que le chinchilla a besoin de temps pour s’adapter à quelque chose de différent. Ne soyez donc pas surpris si d’emblée le chinchilla refuse de manger les nouveaux granulés ou trie ses aliments durant la première phase du changement : c’est une réaction courante.

Si le chinchilla ne mange toujours pas les nouveaux granulés une fois le
passage de l’ancienne nourriture à la nouvelle terminé, laissez lui uniquement les nouveaux dans sa gamelle. Lorsqu’il comprendra que vous ne lui donnerez pas des friandises en guise de nourriture de compensation ou que vous ne lui remettrez pas les anciens granulés, il commencera à manger les nouveaux dans l’espace d’un jour ou deux.
Surveillez le et laissez lui le temps de le faire à son rythme. Il ne s’affamera pas et ne tombera pas en stase d’indice glycémique ( ???)
dans ce laps de temps. Un chichi capable de manger se nourrira lorsqu’il s’en sent prêt. Un chinchilla peut sans problème rester sans manger pendant 48 heures (ceci est historiquement et médicalement prouvé) sans qu’il n’y ait de complications quelconques mais du foin et des granulés propres doivent toujours être à la disposition de l’animal. S’il refuse de manger durant plus d’une journée, amenez-le chez un vétérinaire NAC pour un examen de santé.

Les granulés et les friandises (des fruits séchés tels que le raisin, les noix, les graines, etc …) demandent à être réfrigérés afin de préserver leur valeur nutritionnelle, conserver une fraicheur maximale et également prévenir toute pourriture ou moisissure éventuelle. Les granulés doivent être conservés dans un récipient hermétique dans un endroit sec et frais, à l’abri de la chaleur, de la lumière et de l’humidité. Il faut penser que sans réfrigération, les granulés perdront leurs qualités nutritives plus rapidement et devront être consommés dans les semaines suivants leur achat. Il serait bon, lorsque l’on conserve les granulés dans un endroit sec et frais au lieu de les réfrigérer, d’en acheter de petites quantités à la fois afin de s’assurer qu’ils sont consommés alors que
leur valeur nutritive est la meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chinchillas-moins-chers.com
 
La santé de votre animal passe par une bonne alimentation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passionnement Chinchilla :: LES CHINCHILLAS :: L'alimentation-
Sauter vers: